AUTO ECOLE BASILE - LECOCQ 

À propos

Basile est une entreprise familiale qui a su se développer et innover pour devenir un des leaders dans son domaine d'activité.

Notre équipe dynamique vous accueille dans des locaux sympathiques et vous propose la formation :

- au code de la route

- au permis B

- à la conduite accompagnée (AAC)

- au permis Moto (A,A2)

- à la formation 125, (A1)

- au BSR (AM)

- à la remorque (BE)

- à la formation B96

Notre volonté : votre réussite 



Notre objectif : vous proposer une formation de qualité afin d'assurer votre réussite !

A savoir 

  • Nos moniteurs se déplacent au lycée ou au travail dans l'agglomération briochine, pour plus d'informations contacter les agences.
  • Chez Basile commencez la conduite avant même d'avoir obtenu l'examen du code de la route !
  • Le règlement des leçons se fait au fur et à mesure ou à l'avance.
  • Possibilité de formation dans le cadre de la formation continue entreprise.
  • Pour faciliter l'accès au permis, profitez du permis à 1€/jour.

ACTUALITÉS 

Lancement d'une campagne mondiale de sécurité routière

Chaque jour, ce sont près de 3 500 personnes, dont 500 enfants qui perdent la vie dans des accidents de la route dans le monde. Des drames souvent dus à une faute d’inattention, à la conduite sous l’emprise de l’alcool, le non-port de la ceinture de sécurité ou tout simplement la fatigue. C’est pourquoi, Jean Todt, président de la Fédération internationale de l’Automobile et Jean-Charles Decaux, président du directoire et Co-directeur général de JCDecaux, spécialisé dans l’affichage publicitaire, ont décidé de développer une campagne de sécurité routière à l’envergure mondiale, baptisée #3500LIVES et parrainée par le Pape en personne. Ainsi, ils ont fait appel à 13 ambassadeurs de renom tels que des pilotes comme Fernando Alonso, Marc Marquez, Felipe Massa et Nico Rosberg, le footballeur Antoine Griezmann, le joueur de tennis, Rafael Nadal ou encore le chanteur, Pharrell Williams pour délivrer des messages de sécurité routière rappelant l’importance de porter une ceinture de sécurité en voiture, un casque en moto, de ne pas conduire quand on a bu, de vérifier les pneus, de ne pas envoyer de SMS en conduisant, de respecter les limitations de vitesse ou tout simplement de rester vigilant. Chaque personnalité délivre un message qui sera diffusé durant toute l’année 2017, via les supports publicitaires JCDecaux dans une trentaine de villes, dans vingt pays différents. 

https://www.youtube.com/watch?v=680f0bNhOIk

 

Article du 10/03/2017 de La Tribune des Autos-école

 

Des voitures-radar désormais conduites par des opérateurs privés

Depuis le vendredi 24 février, des voitures-radar conduites par des opérateurs privés sont en phase d’expérimentation sur les routes normandes. Ce nouveau système doit être déployé officiellement le 1er septembre 2017 en Normandie, avant de s’étendre progressivement aux autres régions. Ces voitures-radar, dont la privatisation permettra d’en augmenter le temps d'usage, disposent d'équipements capables de lire les panneaux de limitation de vitesse. Le radar fonctionne ainsi de manière autonome, sans aucune intervention du chauffeur, désormais seul présent dans le véhicule. Les données enregistrées seront envoyées de façon cryptée aux officiers de police judiciaire en charge de la verbalisation. Ces officiers de police judiciaire, qui constatent et valident l'infraction, seront les mêmes que pour les radars fixes et les actuelles voitures-radar.

27/02/2017 Réglementation

Bientôt un radar à passages piétons

Le radar à passages piétons arrive. Le premier prototype sera installé en janvier à Calais (Pas-de-Calais), pour une durée de six mois. Ce dispositif permet de vérifier si les véhicules respectent l’obligation d’arrêt lorsqu’un piéton s’apprête à traverser. Les images, filmées par des caméras, seront envoyées aux agents de la police municipale, qui confirmeront ou non l’infraction après analyse des données. Les automobilistes contrevenants s’exposeront à une amende de 135 euros et à un retrait de 4 points sur le permis.

19/12/2016 Sécurité routière

L’éthylotest anti-démarrage à l’essai dans trois départements

Le dispositif d’éthylotest anti-démarrage (EAD), jusqu’alors restreint au cadre judiciaire, va s’étendre au cadre médico-administratif, selon l’arrêté du 30 octobre publié le 20 novembre. Dès le 1er décembre, date de lancement de la phase d’expérimentation, les préfectures de la Drôme, de la Marne et du Nord pourront donner un avis favorable à la restitution d’un permis de conduire suspendu ou annulé pour cause d’alcoolémie à condition que l’automobiliste installe à ses frais un EAD dans son véhicule et qu’il accepte un suivi médico-psychologique dans un établissement spécialisé en addictologie. Ce permis de conduire, d’une durée temporaire, comportera une mention spécifique indiquant l’obligation d’EAD. Le dispositif devrait s’étendre à l’ensemble du territoire national à partir du 1er janvier 2019.

 

Article du 24/11/2016 de la tribunes des Auto-école

Grand excès de vitesse : la répression se durcit

Depuis le 20 novembre, les véhicules contrôlés en dépassement d’au moins 50 km/h de la vitesse maximale autorisée peuvent être immobilisés et immédiatement placés en fourrière par les forces de l’ordre. Jusqu’alors, l’immobilisation de la voiture était réservée aux cas de récidive. Cette mesure administrative, issue de la loi de modernisation de la justice du XXIe siècle, sera prise à titre provisoire pour une durée de sept jours. Par ailleurs, autre nouveauté, l’usage d’un permis de conduire faux ou falsifié est puni depuis le 20 novembre de cinq ans d’emprisonnement, de 75 000 euros d’amende et de plusieurs peines complémentaires, dont celle de confiscation obligatoire du véhicule.

Article du 22/11/2016 de la tribune des Auto-école

Boîte automatique : la fin des 20 heures obligatoires

Finies les 20 heures obligatoires. Selon un arrêté publié au Journal Officiel du 29 octobre, le volume minimum de formation chute à 13 heures pour les candidats au permis B restrictif à la boîte auto. Idem pour les élèves déjà titulaires d'une autre catégorie du permis de conduire, à l'exception des catégories AM et B1. Par ailleurs, à partir du 1er janvier 2017, les titulaires du permis B assorti du code restrictif 78 n’auront plus à passer un examen, mais une simple formation de sept heures pour pouvoir conduire avec une boîte manuelle.

Article du 07/11/2016 de la tribune des Auto-école

20 novembre 2016 : port des gants obligatoire pour les deux-roues motorisés

Suivant une décision du CISR du 2 octobre 2015, le décret du 19 septembre 2016, paru au Journal Officiel du 20 septembre, rend obligatoire à partir du 20 novembre 2016 le port de gants de motocyclisme certifiés CE, pour les conducteurs et passagers qui circulent à motocyclette, tricycle à moteur, quadricycle à moteur ou cyclomoteur, sous peine de verbalisation (contravention de 3e classe). L’objectif est de limiter, en cas de chute, la gravité des blessures aux mains et aux avant-bras, trop souvent liées à l’insuffisance, voire l’absence, de protection corporelle. L’arrêté sorti le même jour précise les caractéristiques des gants qui doivent être portés.

Article du 20/09/2016 de la tribune des Auto-école

Permis à 1 euro par jour : extension du dispositif

Le décret n° 2016-891 du 30 juin 2016 (paru le 1er juillet au JO) élargit le dispositif du permis à 1 euro par jour à trois nouvelles catégories de candidats : les candidats déjà bénéficiaires du dispositif, qui après un échec à l’épreuve pratique du permis de conduire, souhaitent financer une formation complémentaire par un prêt de 300 euros ; les candidats qui n’ont pas encore bénéficié du dispositif lors d’une première formation non poursuivie à son terme ; les candidats inscrits à une formation préparatoire au permis de conduire des catégories A1 et A2.

article du 01/07/2016 de la tribune des Auto-Ecole


N° SIRET : 4910750000019 / N° d'agrément : 406